Abou Saan

Secteurs arabe et druze : affrontement a Abou Snaan

Hopital nahariya 

Manifestants blessés soignés à l'hopital de Nahariyah

ABOU SNAAN : KEFFIEH ET SECRET

D'apres "yediot Akharonot"

Les violences inter-communautaires qui agitent Israël ces dernières semaines touchent un nouveau secteur, celui des relations entre Druzes et musulmans.

L'impact de la guerre en Syrie, où les Druzes se sont rangés du côté d'Assad contre la rebéllion majoritairement à caractère islamique, a contribué à envenimer les relations entre Druzes et musulmans en Israël. Les derniers événements, propres à Israël, qui montrent une radicalisation des musulmans en Israël ont encore contribué à faire monter la pression.

Tout a débuté à Abou Snaan, selon les médias, par une simple histoire de keffieh que deux élèves musulmans  voulaient porter au lycée.Des élèves druzes se sont opposés et la situation a dégénéré. Vendredi, les tensions ont repris, cette fois-ci à l'aide messages injurieux envers des femmes druzes et musulmanes envoyés sur des téléphones portables grâce à l'application Secret, qui permet d'envoyer des messages anonymes. A nouveau la situation a dégénéré en bagarres le vendredi, avec essai d’écraser des gens avec une voiture, jet d'une grenade a fragmentations etc...

Bilan : 41 blessés, dont un dans un état critique.

Abou Snaan est une localité située non loin d'Akko, elle compte 13 000 habitants, dont une majorité de musulmans (7000), 4000 druzes et 2000 chrétiens arabes.