frontière

Le retour des katiouchas

 

Appres le tir des katiouchas

Après plusieurs mois de calme , de nouveau  des roquettes ont été tirées sur les localités du Nord : Cinq roquettes ont été tirées  dimanche dernier 29 décembre sur Israël , dont l'une a explosé près de Kiryat Shmona et le reste du côté libanais de la frontière . L'armée israélienne a riposté en tirant plus de 30 obus d'artillerie vers la source des tirs. L'évaluation de la situation est qu'il s'agit d'un incident isolé. Selon la chaîne de télévision Al Arabiya aucune victime n'a été signalée au Liban suite aux tirs de représailles de l'armée israélienne .

Vers 7 H 00 du matin dimanche dernier ,on a entendu des explosions et vu de la fumée suite à l'impact . Apparemment , le lancement des roquettes a été réalisé à l'aide d'un système à retardement. Les agriculteurs de la région de Metula ont été pries de ne pas s'approcher temporairement des zones près de la frontière. L'armée israélienne a indiqué que des avertissements ont été transmis par l’intermédiaire de la FINUL ,qui a appelé les parties comme de juste "à faire preuve de retenue" .

Le dernier incident date du mois d'août quand  quatre roquettes ont été tirées depuis le Liban en Galilée occidentale. Le système de protection Dôme de fer avait alors  intercepté une roquette. Il n'y avait pas eu de victimes ni de dégâts . Tsahal avait alors également souligné qu'il s'agissait d'un incident isolé. Peu de temps après la fusillade , l'armée libanaise avait annoncé avoir localise le lieu de lancement à l'est de la ville de Tyr .

Après quelques années de calme suite à la deuxième guerre du Liban en 2007, la frontière nord se réchauffe à nouveau, du fait de la déstabilisation introduite au Liban par les retombées de la guerre civile en Syrie. On assiste depuis quelques mois à une nouvelle forme de guerre : des attentats ont lieu à l’intérieur du pays et ne sont pas revendiqués, des  roquettes sont tirées depuis Gaza et le Liban et les tirs ne sont pas revendiqués non plus.