mosaique

Archeologie : Une bande dessinee en mosaique à Houkok

Hokok elephantsHokok israel mosaics adapt 1190 1 

 

L'Autorité des Antiquités en Israël, en association avec l’Université de Caroline du Nord aux USA, et sous la direction de l’archéologue américaine Jodi Magness mènent depuis 5 ans une campagne de fouille en été sur le site de la synagogue antique de Houkok en basse Galilée, non loin du lac de Tibériade. Près de l'actuel kibboutz de Houkok, se trouvait un village qui était prospère à l'époque byzantine. Après la destruction du second Temple, des juifs avaient quitté la Judée pour la Galilée où on trouve nombre de synagogues antiques. Celle-ci est datée du Veme siècle de notre ère. 

Ce qui fait la particularité des ruines de cette synagogue, ce sont les nombreux morceaux de mosaïque découverts à chaque fouille, et qui recouvraient le sol de l'édifice. On trouve ainsi des scènes de la Bible : Samson et des renards, Samson entre les deux colonnes du palais de Gaza, et plus récemment, la traversée de la mer Rouge, où l'on voit -image ci-dessus- un poisson mangeant un soldat égyptien. Une scène de l'Arche de Noé vient d’être aussi trouvée récemment.

Ce qui est encore plus rare, un morceau de mosaïque montre des personnages et des éléphants, et l’archéologue Jodi Magness pense qu'il s'agit d'une représentation d'Alexandre le Conquérant et de ses éléphants, lors de sa rencontre avec le Grand prêtre. Voir ci-dessus le dessin de l’elephant. Or cette anecdote ne figure pas dans la Bible, mais est racontée dans la tradition juive.

Autres morceaux de mosaïque :

Hokok alexandreHokk fresque 

Cette richesse picturale est exceptionnelle dans les synagogues et peut se comparer aux fresques trouvées a Doura Europos en Syrie.

Hokok homme et cheval 

 

La mosaïque de Lod au Louvre

mosaique-a-lod.jpgDécouverte de la mosaique à Lod

(d'apres un article de l'Autorite des Antiquites)

Des centaines de milliers de touristes du monde entier sont attendus pour voir la mosaïque de Lod  cet été, à l'initiative de l'Autorité des Antiquités d'Israël

Ce sera au Musée du Louvre à Paris. Pour la première fois une exposition officielle israélienne sera à l'affiche dans ce musée.

La mosaïque de Lod  a été découverte par l'Autorité des Antiquités d'Israël lors des travaux d'aggrandissement d'une route,et sera exposée dans la cour du Sphinx  dans l'aile romaine du musée du Louvre entre le 23 mai et le 19 Août 2013. Jusqu'à présent, la mosaïque a été montrée à cinq musées aux États-Unis, au premier rang desquels le Metropolitan Museum of Art de New York, et un total de 700.000 visiteurs ont assisté aux expositions en Amérique.

mosaique-bas-poissons.jpg

Detail de la mosaique

 Selon le directeur de l'Autorite des Antiquites, M. Shuka Dorfman, «C'est un grand honneur  pour l'Autorite des Antiquites et une merveilleuse opportunité pour les millions de visiteurs du musée du Louvre de voir ce chef-d'œuvre  et de s'informer sur le l'archéologie et l'histoire de la Terre d'Israël ".

La  mosaïque vieille de 1700 ans, l'une des plus magnifiques et des plus grandesjamais mises en évidence en Israël, a été découverte dans la ville de Lod en 1996 et a ete recouvert a nouveau afin de la protéger. En 2009, après l'obtention du financement nécessaire pour l'exposer, l'Autorite des Antiquites a renouvelé les fouilles archéologiques là et retiré la mosaïque du site . La mosaïque constitue un joyau archéologique rare qui est extraordinairement bien conservé. Elle mesure environ 180 mètres carrés et se compose de tapis colorés qui dépeignent les mammifères en détail, les oiseaux, les poissons, la flore et les vaisseaux marchands qui etaient en usage à cette époque. On pense que le sol en mosaïque faisait partie d'une villa qui appartenait à une personne riche de l'époque romaine.

animaux-jungle.jpg

Le  centre archéologique Shelby Blanc et Leon Levy, qui sera construit dans la ville de Lod, où la mosaïque a été découverte, est actuellement à un stade avancé de planification. Le centre devrait être ouvert à l'automne 2014 et la mosaique y sera exposée.

Decouverte archeologique

mosaique.jpgL’Autorité des antiquités israélienne a fait part d'une découverte lors de fouilles menées près du lac de Tiberiade, sur le site de Houkok.

Une synagogue monumentale datant de la fin de la période romaine (environ 4-5eme siècle après Jésus-Christ) y a été découverte.

Les fouilles sont menées par Jodi Magness de l’Université de Caroline du Nord et par David Amit et Shua Kisilevitz de l’Autorité israélienne des fouilles, avec le soutien de différentes universités aux USA et au Canada. Des étudiants et le personnel de ces universités ont participe aux fouilles.

Houkok est un ancien village juif situé à quelques kilomètres a l'ouest de Kfar Nahoum et de Migdal. Cette seconde saison de fouilles a révélé des parties d'un sol de mosaïque impressionnant décorant l’intérieur de la synagogue. La mosaïque, d'une haute qualité de réalisation, montre une scène tirée du livre des Juges, 15, avec Samson mettant le feu a des queues de renard. Une autre partie de la mosaïque montre deux figures, apparemment féminines, de part et d'autre d'un médaillon avec une inscription hébraïque qui promet une recompense a ceux qui accomplissent de bonnes actions.

 Cette découverte est importante, selon la Professeure Magnes, car il y a peu de synagogues avec des mosaïques représentant des scènes bibliques et seulement deux ont été découvertes jusqu'à maintenant  avec des scènes relatives à Samson. Ces mosaiques sont aussi importantes à cause de leur qualité artistique, qui avec la taille monumentale des pierres utilisées pour construire la synagogue, suggère que le village était prospère.

Il est prévu que les fouilles reprennent en 2013.