nuage de poussière

Un été chaud chaud chaud et pollué

Soleil chaud 

L’été 2015 a été et est encore chaud, fatigant pour les enfants comme pour les adultes.

Comble de malchance, la semaine précédent Rosh Hashanah (le Nouvel An juif) Israël a connu un épisode météorologique sans précédent : le pays, ainsi que tout le Proche-Orient a été recouvert pendant plusieurs jours par un nuage épais de sable et de pollution, venu de Syrie. Une brume de pollution a tout obscurci, le soleil était invisible, tout cela sans vent, et sans pluie, par une chaleur écrasante. Selon les scientifiques, ce phénomène se produit en général au printemps, et est suivi par une bonne pluie. Il est donc pour l'instant non encore expliqué.

Des personnes fragiles, bébés, personnes âgées, asthmatiques ont du être hospitalisées.

Naharyah 

Alors... réchauffement climatique ou conséquences imprévues de la guerre en Syrie ?

L'hopital de Nahariyah sous une couche de poussiere jaune.