protection de la nature

Décès d'Azariah Alon fondateur de la Société de la protection de la nature

Azaria 

Azariah Alon

Le 19 janvier 2014 a disparu à l'age de 95 ans, Azariah Alon, l'un des fondateurs de la société pour la protection de la nature (Haganat hateva), association qui joue toujours un grand rôle en Israël. C’était un homme qui avait consacré sa vie à la protection de l'environnement et à la lutte pour toutes sortes de causes liées à la nature. On lui doit la campagne pour la protection des fleurs sauvages et le sauvetage du Carmel.

Pour son enterrement au cimetière du kibboutz Beit Hashitah , non loin de Beit-Shean, dont il était membre depuis 75 ans, se sont réunis des centaines de personnes, famille, amis, connaissances et amoureux de la nature. Il a été mis en terre face aux paysages du mont Gilboa, qu'il aimait tant.

Peu de gens le savent, mais ce personnage modeste était considéré comme une personne influente dans le domaine de la qualité de l'environnement. Il a été également membre d'une commission chargée de donner des noms hébraïques aux animaux et plantes qui n'avaient pas de nom jusqu'alors.

Il était surtout connu pour une émission de radio qu'il a tenue jusqu’à son dernier jour  "Nof Israel", paysages d’Israël. Il avait cette émission depuis 1959, un record de 55 années consignées  dans le livre Guinness des records.

Il a écrit aussi des dizaines de livres sur la nature, dont des livres pour enfants, et a été un des rédacteurs de l’encyclopédie de la faune et la flore en Israël. Il a rédigé une autobiographie parue en 2012, et a reçu de nombreux prix et distinctions dans sa vie pour son action.