ruines

Découverte des ruines d'une forteresse a Nahariya

Nahariyah forteresse  

D'après Israel Antiquities Authority

Les travaux en vue de la construction d'une tour à Nahariyah dans la rue Balfour ont amené à la découverte des ruines d'une ancienne forteresse d’époque cananéenne, vieille de 3400 ans. Avec l'accord de la société Kokhav qui préside à la construction de cet immeuble d'habitation, il a été décidé que les restes seront préservés et exposés au public au sous-sol de la tour.

Les fouilles ont été menées par l’Autorité des Antiquités, et des élèves d'un lycée de Nahariya y ont participé.

Fouille2Fouille4

Selon les archéologues, la forteresse était un centre administratif et à côté était un port d'où partaient les marins qui naviguaient le long de la côte méditerranéenne. Dans les ruines de nombreux objets ont été trouvés, des statues d'argile d'humains et d'animaux, des armes de bronze, des morceaux de poterie qui portent témoignages de relations importantes culturelles et commerciales avec Chypre et d'autres ports méditerranéens. La forteresse a été détruite pas moins de quatre fois par le feu, et dans les couches superposées on a découvert des graines de céréales, de légumineuses et des pépins de raisins, qui étaient inclus dans le commerce maritime.