Shelly Dadoun

L'assassin de Shelly Dadoun a été arrêté

Photos des 5 ados 1 

Les 5 adolescents tues. Photo du journal Israel Hayom

Les événements se succèdent de façon dramatique.Apres la découverte des corps des 3 adolescents juifs près de Hevron (au centre sur la photo), et l'assassinat de l'adolescent arabe près de Jérusalem,(à gauche sur la photo),  d'autres développements sont intervenus, avec l'annonce de l'arrestation de 6 suspects dans la mort du jeune arabe, et d'un suspect dans le meurtre de Shelly Dadoun, (à droite sur la photo) qui était resté inexpliqué depuis 2 mois. 

Shelly Dadoun, âgée de 19 ans et originaire d'Afoula, se rendait à une entrevue pour trouver du travail dans la petite ville de Migdal Haemek, le 1er mai. Elle n'est jamais arrivée a son rendez-vous, et son corps a été retrouvé dans un parking abandonné de la zone industrielle de Migdal Haemek. Elle avait été poignardée à 17 reprises. L’enquête avait abouti à l'arrestation de plusieurs suspects arabes, qui avaient été ensuite innocentés et relâchés. Ils avaient en effet, selon les média israéliens, trouvé le sac avec les papiers et la carte bleue de la jeune fille, jeté par le meurtrier.  La police a ensuite arrêté un nouveau suspect Hussein Khalifa, âgé de 34 ans et chauffeur de taxi de son état, qui a avoué son crime.Elle voulait garder le secret de l'instruction sur cette affaire, jusqu’à ce que le dossier soit bouclé, mais les critiques qui se multiplient ces derniers temps envers la police, et l'arrestation des suspects de la mort du jeune Mohamed Abou Khadir, a poussé les policiers à dévoiler les détails de cette affaire. La motivation du chauffeur de taxi, originaire du village d'Iblin en Galilée, est encore inconnue, mais on estime qu'il s'agit probablement d'un acte terroriste.

Les meurtriers des 3 jeunes adolescents, Eyal, Naphtali et Guil-Ad courent toujours. La tension reste vive en Israël dans le secteur arabe israélien, la colère est toujours présente dans le secteur juif et les tirs de roquettes depuis Gaza continuent.

Recrudescence de violence dans le Nord d’Israël

Depuis quelques semaines, on assiste a une recrudescence de la violence dans le Nord d'Israel, a caractere terroriste.

Tout d'abord, les phenomenes observes au depart dans les territoires, d'incendie et de depredations par des juifs d'habitations et lieux de cultes musulmans. Ceci touche maintenant des endroits divers dans la partie nord d'Israel, et de facon moins grave : il s'agit maintenant de graffitis et de pneux creves de voiture appartenant a des Arabes. Les endroits touches se trouvent un peu partout : pneux creves a Yokneam, graffitis a Goush Halav, Oum El Faham, Bakia El Garbieh etc.. Des arrestations ont eu lieu: a Yokneam un jeune homme de 25 ans a ete arr[ete, et est soupconne d'avoir participe a plusieurs operations. La minstre de la justice et le ministre de la police se sont reunis au sujet de ces  actions haineuses.

Shelly Dadoun

Beaucoup plus grave est le cas de Shelly Dadoun. Cette jeune fille de 20 ans, originaire d'Afoulah, s'est rendue à Migdal a Emek pour un entretien d'embauche. Elle n'est jamais arrivée à destination, et son corps, poignardé, a été retrouvé abandonné dans un parking de la zone industrielle de Migdal Haemek le premier mai. Depuis, la police mène l’enquête et annonce  qu'elle progresse. Comme toujours, l’enquête n'exclut aucune possibilité, mais on soupçonne fortement un crime terroriste. Il y a quelques années, un chauffeur de taxi avait été trouvé tué à proximité de l'endroit où le corps de Shelly Dadoun a été déposé.

 Pendant ce temps, à Afoula, les habitants craignent pour leurs filles, et une manifestation est prévue samedi soir.