Découverte archéologique à Akko

D'après le journal "Tsafon 1", des trouvailles de la fin du XIIIème siècle ont été faites, dans un bâtiment, où sera situé un hôtel. Dans les excavations archéologiques qui ont eu lieu fin mai dans le vieil Acco, on a découvert les restes d'un bâtiment des Croisés, qui a été détruit et brûlé.Sur le plancher, sous le plafond effondré, on a dégagé une couche comprenant des poutres de bois carbonisées.

C'est un témoignage unique de la conquête mamelouke d'Akko en 1291, et des derniers moments du règne des Croisés en Terre Sainte. Entre les poutres, on a découvert des clous, une pièce d'argent, un plat à broyer en pierre, des objets de bronze, et des objets en poterie comme des plats, des casseroles, une cruche et des assiettes décorées. Ces objets témoignent qu'il s'agissait d'un bâtiment d'habitation, situé dans une zone identifiée avec le quartier des marchands anglais.

Les excavations sont faites sous l'égide du service des Antiquités, sous la direction du Docteur Edna Stern. Elles ont lieu dans une construction ottomane du 18ème siècle, où se déroulent des travaux de conservation en vue de sa transformation en hôtel. Les travaux se font sous le rez de chaussée, afin de créer un abri pour l'hôtel.

La maison d'époque ottomane a été construite sur les ruines d'un bâtiment des Croisés.

La vaisselle cassée trouvée sera reconstituée dans les laboratoires du service des Antiquités.

Une trouvaille inédite supplémentaire consiste en une plaque de céramique décorée par la forme d'un homme assis en tailleur et buvant dans un verre.

Selon Ouri Yarmias, l'hôtel en construction s'appellera le palais de l'effendi, et comprendra 12 chambres, il conservera sa forme historique.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau