Nahariyah : les flics en prison

A Nahariyah, on a vu le dénouement d'une affaire qui dure depuis trois ans.

En octobre 2006, 4 policiers de la ville de Nahariyah ont déposé un explosif sous la voiture d'un délinquant ,Michael Mor, et un autre sous la fenêtre d'un membre de sa famille. " Les policiers vengeurs" prétendaient n'avoir pas  trouvé d'autres moyens de mettre fin à la carrière du délinquant. Celui-ci a été depuis jugé et condamné à une peine de prison, il doit être libéré dans un mois environ.

L'affaire des policiers qui utilisent les mêmes méthodes que les criminels qu'ils poursuivent a fait grand bruit. Ils ont beneficié d'un comité de soutien, surtout de la part d'autres policiers.Démis de leurs fonctions dans la police, les policiers ont été dénoncés par un autre policier, qui a participé à leur action et qui a joué le rôle de témoin de l'accusation.

Ils espéraient ne pas avoir à encourir de peine de prison ferme, mais ont étée déçus : ils ont été condamnés à un an de prison ferme et un an avec sursis.

Fin provisoire d'une affaire qui a montré les dérives de la police.  

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau