Trop. c'est trop !

 Nous quittons aujourd'hui le mois de février 2012. Que penser de ce mois écoulé, du début de l’année 2012, voire des autres années passées ? ?

Un fait divers, rapidement passe sous silence, retient l'attention : c'est l'attaque dont ont été victimes, ces derniers jours, deux soldats en permission, a Haifa.

solday1.jpgUn des suspects

Les deux soldats en permission ont été attaques dans la nuit du vendredi au samedi près de l’hôpital Rambam de Haifa. L'un des deux se sentant mal, le second l'avait accompagne a l’hôpital. Aux abords de l’hôpital, ils ont été agresses par des bandes de dizaines de jeunes arabes, et n'ont du leur salut qu'a la vigilance des gardiens de Rambam, qui les ont mis en fuite et relevé le numéro d'immatriculation d'une des voitures.Une dizaine de "jeunes' ont été interpelles, et il semble que l'affaire est en bon chemin pour être étouffée, ou minimisée, et réduite a une simple affaire de bagarre.

Cette attitude est répandue en Israël, et a déjà été adoptée pour d'autres affaires criminelles, impliquant des juifs et des arabes. Nous n'allons pas rentrer dans les détails de toutes ces affaires, ou chaque fois un Israélien juif a péri ou été sérieusement blesse de la main d'un concitoyen arabe, et ou tous les motifs nationalistes pro-palestiniens, religieux islamiques ont été exclus, et ou on a avance uniquement des motivations liées au vol, a la drogue, a l'alcoolisme, aux impulsions sexuelles, voire de simples accidents de la route.

Nous pensons que c'est reculer pour mieux sauter, et que nier l'aspect nationaliste ou religieux de ces attaques ne fait qu'encourager les attaquants a persévérer et même a devenir de plus en plus violents et a agir de plus en plus impudemment, a découvert et en plein jour.

L’état d’Israël se doit d'assurer la sécurité de tous ces citoyens, et parmi eux, et en priorité, de ses citoyens juifs.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau