Une vie de faussaire

 

Adolfo Kaminsky, une vie de faussaire

Par Sarah Kaminsky

 

Kaminsky une vie de faussaire

 

On a tous un peu rêvé d’être faussaire. Je voudrais vous parler d’un homme, hors du commun, d’un homme engagé, d’un homme qui a mis son talent au service de la vie humaine et de la liberté, d’une curieuse façon. Sa fille Sarah a mis 7ans pour la rédaction de cet ouvrage.

Adolfo et Sarah Kaminsky 

Adolfo Kaminsky, né le 1er Octobre 1925 en Argentine, de parents juifs russes, Sa famille et lui viennent s’installer en France en 1932, puis à Vire dans le Calvados en 1939. Sa mère est assassiné par les nazis en 1941, et il est déporté en 1943 avec sa famille à Drancy, Ils sont libérés grâce à l’intervention du gouvernement argentin le 22 décembre de la même année.

A Vire, Adolfo a découvert la chimie des couleurs, il en vient très rapidement à fabriquer des faux documents, et la guerre venant, des faux-papiers. Il a un talent énorme. Aucun document ne lui résiste il parvient à fabriquer plus de trente faux papiers en une heure. Il est recruté par la résistance jusqu’à la fin de la guerre, puis est engagé par les services secrets militaires français jusqu’au début de la guerre d’Indochine. Entre 1945 et 1948, il est logé et appointé par la Haganah, puis il aide le groupe Stern, il participe ainsi, en fabriquant des centaines de, faux-papiers, à l’émigration juive en Palestine. Mais je ne vais pas vous en dire plus, vous serez surpris de découvrir sa vie et par exemple d’apprendre que des hommes politiques français jusqu’en 1968 on eu recours à son talent.

Il a définitivement arrêté cette activité en 1971.

Pour conclure il faut préciser qu’il n’a jamais fait de faux-papiers au bénéfice d’un intérêt particulier ou dans un but vénal, il a voué sa vie à la liberté et à la justice.

Dov d’Aco

http://www.bouquinsurf.com

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau